L'ONU alarmée par la hausse de l'intolérance à travers le monde

Écouter /

Ban Ki-moon. Photo ONU/Mark Garten

Le 18 mars marque la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale. Pour l'occasion une réunion s'est déroulée dans le hall de l'Assemblée générale avec le Secrétaire général de l'ONU. Tout en évoquant de nombreux progrès dans lutte contre ce fléau, le chef des Nations Unies a cependant évoqué son inquiétude face a une hausse de l'intolérance à travers le monde. Il a également cité les dérives de certains partis autrefois modéré, qui actuellement changent leurs discours, exploitant la xénophobie à des fins politique. Ban Ki-moon a notamment reproché la rhétorique utilisée par certains à l'encontre des réfugiés, des migrants et surtout « les préjugés contre les musulmans ». Il a notamment critiqué le programme des partis d'extrême-droite qui selon lui, cherchent à diviser et à maintenir certains mythes.

Selon Ban Ki-moon ces tendances risquent de mener à une « fracture de la société, a l'instabilité et au conflit ».

 

(Extrait sonore, Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...