Le Yémen face à l'effondrement de son système de santé

Écouter /

L’hôpital suédois pour enfant, le plus grand hôpital pédiatrique de la ville de Taïzz, au Yémen, a du fermer ses portes après avoir accusé des tirs de mortier.© UNICEF/UNI196759/Mahyoob

Après un an de crise, la situation humanitaire au Yémen se détériore, comme en témoigne l'effondrement du système de santé du pays.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU, le porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé, Tarik Jasarevic, indique que près de 25% des centre de soins ont été obligé de fermer et que l'accès à des médicaments pour le traitement de maladies chronique demeure limité.

Il fait également le point sur l'action de l'OMS sur le terrain et déplore le manque de financement pour l'aide au Yémen.

Depuis mars 2015, le conflit armé a provoqué la mort de plus de 6 400 civils et blessé plus de 30 000 autres. Des membres du personnel médical figure également parmi les victimes.

(Interview : Tarik Jasarevic, Porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé. Propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Conflits, Dossiers, Le Journal, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...