Le chef de l'ONU se félicite du jugement dans l'affaire Bemba

Écouter /

Le siège de l'Union européenne à Bruxelles, en Belgique. Photo ONU/ Carmen Cuesta Roca

Mardi le Secrétaire général des Nations Unies, s'est félicité du jugement rendu lundi par la Cour pénale internationale (CPI) dans l'affaire Jean-Pierre Bemba, ressortissant de la République démocratique du Congo (RDC). Ancien commandant en chef de l'ex groupe rebelle MLC (Mouvement de libération du Congo), il a également été vice-président de la RDC de 2003 à 2006. Lundi la CPI la reconnu coupable de crimes de guerre.

La CPI a reconnu Jean-Pierre Bemba coupable de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre tels que viols, meurtres et pillages, commis en République centrafricaine de 2002 à 2003. Selon Ban Ki-moon le jugement de la Cour envoie un signal fort, démontrant que les chefs militaires seront tenus pour responsables de crimes commis par les recrues sous leur autorité.

Le chef des Nations Unies a également réaffirmé que l'impunité ne saurait être tolérée, soulignant le besoin d'éradiquer les violences à caractère sexuel ou sexiste dont le recours et souvent utilisé comme arme de guerre.

Ban Ki-moon a noté que ce jugement est une étape significative vers une justice pour les victimes des crimes en République centrafricaine. A ce propos le chef de l'ONU a indiqué que lutter contre l'impunité pour les crimes passés, notamment en RDC ou en Centrafrique peut assurer une paix durable et viable.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...