La poésie, un vecteur de dialogue entre les cultures, selon l’UNESCO

Écouter /

A l’occasion de la Journée mondiale de la poésie, la Directrice générale de l'UNESCO Irina Bokova, a rendu hommage lundi à cette forme d’expression artistique qui facilite, selon elle, le dialogue entre les cultures, la diversité linguistique et la liberté d’expression.

Célébrée chaque année le 21 mars, la Journée mondiale de la poésie a été créée en 1999 lors de la 30ème session annuelle de la Conférence générale de l’UNESCO pour inviter la communauté internationale à réfléchir sur la puissance du langage et l’épanouissement des capacités créatrices de chacun.

Selon Irina Bokova, parce qu’elle donne corps à la beauté qui nous entoure, aux souffrances et à la misère du monde, la poésie contribue à l’élargissement de notre humanité et aide à la rendre plus forte et plus solidaire.

A l’ère de la robotisation, la poésie ouvre aussi un espace de liberté et d’aventure inhérent à la dignité humaine. La Directrice générale de l'UNESCO a souligné que chaque culture dispose de son propre art poétique et s’en sert pour transmettre des connaissances, des valeurs socio-culturelles et une mémoire collective qui fortifient le respect mutuel.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Culture et éducation, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...