Journée internationale de la femme: 15 millions de filles font l'objet de mariages précoces chaque année

Écouter /

(Photo : UNICEF/VanderVelden)

En cette édition 2016 de la Journée internationale de la femme, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) unissent leurs efforts contre le mariage précoce.

Chaque année, quelque 15 millions de filles font l'objet de cette pratique néfaste qui entraîne la déscolarisation des filles, la violence domestique, le VIH/SIDA, les complications pendant la grossesse et l’accouchement, ainsi que la pauvreté intergénérationnelle.

Les deux agences avertissent que si les tendances actuelles continuent cette pratique risque d'affecter un milliard de jeunes filles et de femmes d'ici 2030.

L’UNICEF et le FNUAP ont ainsi lancé ce 8 mars une nouvelle initiative qui vise 6 millions de filles dans les 12 pays, en Afrique subsaharienne au Moyen-Orient et en Asie, où le mariage précoce est le plus pratiqué. Les 12 pays sont le Bangladesh, le Burkina Faso, l'Éthiopie, le Ghana, l'Inde, le Mozambique, le Népal, le Niger, l'Ouganda, Sierra Leone, le Yémen et la Zambie.

Le programme repose sur cinq stratégies qui ont déjà fait leurs preuves, à savoir la scolarisation des filles, l’accroissement de l'indépendance des filles en terme de connaissance y compris en matière de santé reproductive, l'éducation des parents et des communautés, le renforcement du soutien économique aux communautés, et l’appui au gouvernements pour le renforcement des lois qui fixent l'âge minimum de mariage à 18 ans.

(Extrait sonore : Karima Lahrach, Division de la protection de l'enfant à l'UNICEF; prospos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...