Haïti : le problème préoccupant de la féminisation de la pauvreté

Écouter /

Face à l’extrême pauvreté et à la faim, une femme fabrique des biscuits à base de terre glaise en Haiti (2014) Photo: MINUSTAH

Devant le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, la Directrice générale du Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes d’Haïti, a attiré l'attention, mardi à Genève, sur le problème de la féminisation de la pauvreté.

Marie Elise Brisson Gelin a indiqué que plus de la moitié de la population haïtienne vit dans l'extrême pauvreté et que le phénomène frappe particulièrement les femmes, en raison notamment de leur manque d'accès à la propriété et aux crédits, et de la mauvaise, voir l'absence de rémunération, de leurs activités.

Elle souligne néanmoins que les Haïtiennes occupent un rôle clef dans l'économie du pays, mais travaillent en grande parties dans l'économie informelle, et subissent donc de plein fouet les conséquences de l'instabilité économique et des crises mondiales car elles ne peuvent pas dépendre de la couverture sociale.

(Extrait sonore : Marie Elise Brisson Gelin, Directrice générale du Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes d’Haïti)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...