Envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie : la paix est nécessaire en Syrie pour lutter contre le terrorisme

Écouter /

Staffan de Mistura, Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie. Photo: ONU

Poursuite à Genève des pourparlers de paix sur la Syrie entre opposition et régime syriens sous l’égide de l’ONU, en vue d’un règlement politique du conflit qui dure depuis cinq ans. Sur l'agenda ce mardi de l’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, des entretiens avec la délégation de l'opposition représentée par le Haut Comité des Négociations (HCN) et une rencontre avec un Conseil consultatif des femmes syriennes. Mais lors d'un point de presse cet après-midi au Palais des Nations à Genève, Staffan de Mistura a, à l'instar du Secrétaire général de l'ONU, condamné fermement les attentats de Bruxelles.

Selon le diplomate italo-suédois, ces tragiques évènements dans la capitale belge soulignent l'importance de mettre fin à la guerre en Syrie.  «Nous devons trouver une solution politique, nous avons besoin d’une transition politique en Syrie pour nous assurer que nous pouvons tous se concentrer sur ce qui est le véritable danger pour tout un chacun en Europe, dans le monde et en Syrie », a-t-il martelé.

« La tragédie à Bruxelles devient simplement un élément additionnel de rappeler qu'il ne faut pas perdre du temps. Nous n'avons pas du temps à perdre. Si tout a commencé en partie dans certaines parties de l'Iraq et surement maintenant en Syrie, la solution de la lutte contre le terrorisme et par terrorisme – et par terrorisme, l'ONU est très claire, il s'agit de Daech et Al Nosra – , la meilleure formule, c'est de trouver une formule politique sur la base de la transition politique en Syrie. Sur ce point-là, tout le monde pourra finalement se concentrer sur ça et on pourrait « vider » cette tragédie et l'éviter ».

Selon la presse, plusieurs explosions ont eu lieu à l’aéroport international de la ville et dans une station du métro près du siège de l’Union européenne. Les explosions à l’aéroport ont fait au moins 14 morts et celle dans le métro au moins 20 morts. Des dizaines de personnes ont également été blessées.

Concernant la date du prochain cycle des discussions intersyriennes, Staffan de Mistura a indiqué qu’il l'annoncera le jeudi 24 Mars, soit le dernier jour de cette série actuelle des pourparlers de paix de Genève. Il faut juste rappeler que selon la feuille de route fixée par l’ONU, les pourparlers doivent aboutir à la mise en place, dans les six mois, d’un organe de transition, chargé d’adopter une nouvelle Constitution et d’organiser des élections d’ici 18 mois.

(Extrait sonore : Staffan de Mistura,  Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...