En visite en Syrie, le chef de l’UNICEF note les signes avant-coureurs d’un apaisement du conflit

Écouter /

Ghinwa, âgée de 7 ans, et son frère Alaa, 11 ans, au centre informel d'accueil de réfugiés Al-Khalidia Al-Khamisa à Homs, en Syrie, le 5 janvier 2016. Crédit photo : UNICEF/UN06843/Sanadiki

De retour d'une récente visite en Syrie, le Directeur exécutif de l'UNICEF a déclaré avoir constaté les signes avant-coureurs d’un apaisement du conflit, bien que le chaos règne encore dans le pays.

Lors de ses déplacements à Damas, Homs, Hama ou Al-Salameya, Anthony Lake a noté un certain nombre de signes objectifs annonciateurs d’un changement favorable, signes qu'il n'avait pas observé lors de sa visite il y a deux ans.

Le Directeur exécutif de l'UNICEF a notamment indiqué qu'après avoir traversé les lignes du quartier encerclé d’Al Waer à Homs, il avait pu voir des magasins ouverts, des gens qui marchaient librement dans les rues, et des enfants suivant des cours à l’air libre, au lieu d'être blotti dans les sous-sols par crainte des francs-tireurs. Il a aussi rapporté que même parmi les décombres de la vieille ville de Homs, les personnes déplacées par les combats sont de retour.

Le Directeur exécutif a toutefois constaté que les signes du chaos causé par le conflit n’ont toujours pas disparu, comme en témoignent les quartiers entièrement détruits, notamment à Homs.

Le chef de l’UNICEF a aussi pris note de l’ampleur de la pénurie de matériel médical dans les établissements de santé qui demeure en activité.

Anthony Lake était dans le service de chirurgie d’un hôpital à Homs, au moment même où une personne touchée au visage par un tir de franc-tireur était en train d’être opérée, avec des instruments chirurgicaux vétustes et des médicaments anesthésiques périmés.

Au cours de cinq années de conflit, l’UNICEF, et ses partenaires ont pu fournir une aide à plus de 10 millions de personnes en Syrie, principalement des enfants.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...