Conseil de sécurité: l'impasse politique en Haïti est source de préoccupation

Écouter /

Sandra Honoré devant le Conseil de sécurité (Photo: ONU)

Il est important que Haïti arrive à conclure le processus électoral entamé en 2015 pour avoir un président de la république élu et avoir un gouvernement installé selon la constitution haïtienne, qui vont permettre de créer le cadre pour le développement socioéconomique du pays , a affirmé la Représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti, venue jeudi au Siège de l'ONU à New York pour rendre compte devant le Conseil de sécurité de la situation dans le pays.

Pour rappel, suite à l'impasse politique fin 2015 et début 2016, le 5 février dernier les acteurs politiques haïtiens ont conclu un accord qui prévoit notamment que le second tour de l’élection présidentielle, des élections législatives partielles et des élections municipales, entamées en 2015, aura lieu le 24 avril prochain.

Sandra Honoré souhaite que toutes les parties prenantes, les autorités, le conseil électoral provisoire, les partis politiques et la société civile d'une manière générale, travaillent pour que les élections présidentielles, législatives et municipales aient lieu comme prévu.

« Les Haïtiens avec qui j'ai l'occasion et d'échanger des idées et des opinions ont tous et toutes le désir de voir le pays avancer, de voir la croissance à tous les niveaux du pays, et surtout de vivre dans la stabilité,» a affirmé la Représentante spéciale.

Ils ont hâte de parvenir à un fonctionnement régulier et normal, ils ont le désir de voir les opportunités pour leurs enfants et de voir le développement socioéconomique du pays avancer, a-t-elle précisé.

La Représentante spéciale a déclaré que malgré l'impasse politique actuelle, la Mission des Nations Unies pour le pays (MINUSTAH) œuvre à faire tout son possible pour donner aux autorités haïtiennes et au peuple haïtien la possibilité de pleinement prendre en charge son destin et tout ce qui devrait se faire pour le développement du pays.

Les Membres du Conseil de sécurité ont exprimé jeudi leurs préoccupations face à l'impasse politique que connait Haïti suite à l'exposé de la Représentante spéciale du Secrétaire général des nations Unies pour Haïti.

Le Conseil souhaite que tous les acteurs du pays caribéen dépassent leurs divisions pour arriver à résoudre les questions auxquelles ils font face actuellement, afin d'arriver à une situation de continuité constitutionnelle et de revenir à un train normal et régulier qui va permettre le développement socioéconomique du pays.

(Interview : Sandra Honoré, Représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...