Climat/COP21 : Ségolène Royal en visite en RDC

Écouter /

Ségolène Royal, ministre française de l'environnement lors d'une visite à Kinshasa, le 14/03/2016. (Crédit photo: Radio Okapi/Ph. John Bompengo)

La Ministre française de l'environnement, Ségolène Royal, qui préside également la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP 21), est arrivée en République démocratique du Congo (RDC) dimanche dans la soirée. Ce lundi dans l'après-midi, elle doit rencontrer le chef de l'Etat, Joseph Kabila avant de quitter le pays dans la soirée.

Depuis le mois dernier, Ségolène Royal rend visite aux pays qui ont adopté l'Accord sur le climat signé à Paris en décembre dernier à la clôture de la COP21, en mettant un accent particulier sur l'Afrique.

Ségolène Royal affirme avoir choisi de débuter sa seconde tournée africaine en RDC à cause notamment du rôle joué par le pays pendant les négociations sur le climat.

« J'ai tenu à ce que cette séquence africaine commence par la RDC compte tenu du fait que la RDC a beaucoup aidé aux négociations et j'en ai profité pour remercier le gouvernement parce qu'ils ont beaucoup aidé à faciliter les choses, à dénouer un certain nombre de problèmes », a déclaré la ministre française.

Ségolène Royal a également insisté sur le potentiel électrique de la RDC.

« L'accès de l'Afrique à l'électricité est un droit fondamental et le potentiel en hydro-électricité ici en RDC est un potentiel considérable », a-t-elle noté, affirmant qu'elle allait « survoler » le barrage d'Inga.

Vendredi dernier, la Présidente de la COP21, la ministre française de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat, avait rencontré, au Siège de l’ONU, à New York, le Secrétaire général de l’Organisation, Ban Ki-moon. La rencontre avait permis de faire le point sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat ainsi que sur la cérémonie d’ouverture à la signature de l’Accord qui aura lieu à New York, le 22 avril prochain.

Ségolène Royal s'était félicitée de voir l'enthousiasme pour l’Accord de Paris continuer. Elle avait alors déjà souligné que l’Afrique constituait une des priorités de son action, notamment à travers la promotion du renforcement de l’énergie renouvelable.

(Dossier préparé par Jérôme Longué avec des extraits des points de presse de Ségolène Royal, Ministre française de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat organisés à Kinshasa et New York ; propos recueillis par Radio Okapi et la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...