Ban Ki-moon appelle l'Iraq à traduire en justice les auteurs du meurtre d'un employé de l'ONU

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon, Photo ONU/Mark Garten

A l'occasin de la Journée internationale de solidarité avec les fonctionnaires détenus ou portés disparus, le Secrétaire général a appelé, vendredi, les autorités iraquiennes à traduire en justice les auteurs du meurtre d'Amer al-Kaissy, un employé de l'ONU retrouvé mort le mois dernier, en Iraq, neuf mois après avoir été enlevé.

Ban Ki-moon a indiqué qu'en 2015, six members du personnel de l'ONU avait été enlevé et retenu en otage par des acteurs non-étatique avant d'être libérés. Vingt members du personnel civil de l'ONU demeure en detention, et cinq autres sont détenu par des Etats Membres sans que la moindre justification ait été donnée pour leur arrestation.

Le Secrétaire général a dénoncé un silence inacceptable qui, a-t-il affirmé, met en peril les personnes concernées, tout en sapant la mission de l'ONU. Il a souligé que les employés de l'ONU, surtout ceux qui sont deployé dans des conditions dangereuses, méritent pleine protection et le plein respect de leurs droits.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...