Zika/AIEA : Réunion pour étudier l’application de la technique de l’insecte stérile au virus

Écouter /

Le moustique Aedes transmet des virus tels que la fièvre dengue, le chikungunya et le zika. (Photo: D.Calma/IAEA)

En réponse à l’épidémie Zika en Amérique latine, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) organise à Brasilia, la capitale du Brésil, une réunion d’experts pour examiner l’utilisation des techniques nucléaires pour la lutte contre les moustiques porteurs de Zika. Ce virus détecté dans 23 pays dans les Amériques, est censé être lié à des anomalies congénitales graves. À l’heure actuelle, il n’y a pas de vaccin ou de guérison. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que Zika est une urgence de santé publique internationale.

La réunion qui se tient à Brasilia du 22 au 26 février réunit des experts en vue de développer une feuille de route pour le contrôle, à court et à long terme, des populations d’Aedes dans la région. Cette étape sera suivie par une réunion régionale d’experts pour élaborer un plan de mise en œuvre.

L’utilisation des rayonnements ionisants pour stériliser des insectes mâles a été effectuée avec succès dans le monde entier depuis plus de 50 ans pour divers insectes ravageurs agricoles. L’utilisation potentielle de la technique pour contrôler les moustiques du genre Aedes qui transportent le virus Zika est actuellement examinée.

(Extrait sonore: Marc Vreysen, Chef du laboratoire des insectes nuisibles à la Division mixte FAO/AIEA; propos recueillis par Florence Westergard)

Classé sous L'info, Le Journal, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...