UNICEF : Le nombre de femmes et d'enfants migrants en Europe dépasse celui des hommes

Écouter /

Photo: Capture d’ecran- UNICEF

Pour la première fois depuis le début de la crise des réfugiés et des migrants en Europe, plus d’enfants et de femmes que des hommes sont en mouvement . C'est ce qu'affirme l’UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance.

L'UNICEF a remarqué qu'au mois de janvier le nombre d'enfants et de femmes représentaient près de 60 % des réfugiés et des migrants qui traversent la frontière entre la Grèce et Gevgelijia dans l’ancienne République yougoslave de Macédoine. 36% d'entre eux sont des enfants qui risquent la traversée entre la Grèce et la Turquie . En comparaison en juin dernier, les hommes représentaient 73 % du flux de migration, et les enfants seulement 10% . Les implications sont énormes, expliquent Sarah Crowe, porte-parole de l'UNICEF. ''Ils sont vraiment exposés au risque en mer et ils sont beaucoup plus nombreux à avoir besoin de la protection sur la terre. Il est donc impératif de renforcer les systèmes de protection sociale, de santé… mais aussi, de nutrition, d’éducation pour les femmes et les enfants qui sont des réfugiées parce que sinon ils risquent d'être victimes de trafic ou bien d'être victimes de passeurs.''

L’UNICEF a souligné que tous les enfants doivent être prioritaires à chaque étape du chemin – ils doivent être pleinement informées de leurs droits à demander l’asile et au regroupement familial en Europe. Les intérêts de chaque enfant non accompagné doivent être examinés avant que des mesures sont prises. L’UNICEF soutient le droit de tous les enfants à la réunification familiale.

(Extrait sonore : Sarah Crowe, porte parole de l'UNICEF; propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...