Ukraine : plus d'un demi-million d'enfants touchés par le conflit, selon l'UNICEF

Écouter /


Des enfants écrivent au tableau dans une école du village de Staromykhailovka, sur la ligne de front, entre les villes de Donetsk et Mariyanovka, en Ukraine. Photo : UNICEF / Aleksey Filippov

Le conflit en Ukraine a profondément affecté la vie de 580.000 enfants vivant dans des zones n’étant pas sous le contrôle du gouvernement et à proximité de la ligne de front dans l’est du pays, a déclaré vendredi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), soulignant qu’un tiers d’entre eux ont besoin d’un soutien psychosocial.

« Ces deux dernières années de violence, de bombardements et de peur ont laissé une trace indélébile sur des milliers d’enfants dans l’est de l’Ukraine », a déploré une représentante de l’UNICEF dans ce pays, Giovanna Barberis, dans un communiqué de presse.

« Alors que le conflit se poursuit, nous avons besoin de toute urgence d’avoir accès à ces enfants pour répondre à leurs besoins physiques ainsi que psychologiques », a-t-elle ajouté.

Selon l’agence de l’ONU, plus de 215.000 enfants sont déplacés à l’intérieur des zones touchées par le conflit, et au moins une école sur cinq a été endommagée ou détruite. L’an dernier, plus de 20 enfants ont été tués, dont 28 victimes de mines et de restes explosifs de guerre, et plus de 40 ont été blessés.

En outre, une épidémie de polio a été confirmée en Ukraine, 19 ans après l’éradication de la maladie dans le pays, alors même que de nombreuses familles sont privées d’accès aux services de santé et aux médicaments. La pénurie de chauffage, due au manque de carburant et au prix élevé du charbon, risque également d’exposer les enfants à des infections respiratoires.

Dans le même temps, les dommages causés aux infrastructures de base entravent l’approvisionnement en eau d’environ 2 millions de personnes le long de la ligne de front.

« L’UNICEF appelle toutes les parties au conflit en Ukraine à garantir la liberté de mouvement et l’accès humanitaire sans entrave pour aider les enfants dans le besoin », a demandé Mme Barberis.

L’UNICEF travaille avec ses partenaires pour offrir aux enfants des services de base, y compris un soutien psychosocial à plus de 46.000 enfants et la formation de près de 5.000 enseignants et psychologues pour identifier des signes de détresse chez les enfants. L’UNICEF a également fourni de l’eau potable à 1,6 million de personnes et des produits d’entretien à plus de 164.000 enfants et adultes.

Plus tôt cette année, l’agence de l’ONU a appelé les donateurs à financer 54,3 millions de dollars supplémentaire pour répondre aux besoins humanitaires des enfants les plus vulnérables dans les zones touchées par le conflit.

(Extrait sonore : Christophe Bouliérac, porte-parole de l'UNICEF à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...