Syrie : la Commission d'enquête fait état de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité

Écouter /

Paulo Sergio Pinheiro, Président de la Commission d’enquête sur la Syrie, lors d’une conference donnée au Siège de l’ONU. Photo: ONU/Rick Bajornas

Alors que le conflit syrien entre dans sa sixième année, la Commission d'enquête sur la Syrie vient de publier son dernier rapport qui indique que des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité seraient perpétrés par certaines des parties au conflit.

La situation a été marquée par une escalade récente de la violence dans le pays et la population se retrouve pratiquement incapable de subvenir à ses besoins les plus essentiels. La Commission avertit aussi que la Syrie est sur le point de se disloquer.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU, Paulo Sergio Pinheiro, le Président de la Commission, détaille les principales conclusions du rapport. Il livre aussi ses impressions sur les perspectives de mise en œuvre du processus enclenché à Munich, portant notamment sur la création d'un cessez-le-feu, ainsi que sur la possibilité du renvoi de la situation en Syrie à la Cour pénale internationale.

(Interview : Paulo Sergio Pinheiro, Président de la Commission d'enquête sur la Syrie. Propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

 

Classé sous Conflits, Dossiers, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...