Syrie : De Mistura discute à Damas de l’aide humanitaire aux régions assiégées

Écouter /

Capture d’écran du message vidéo adressé au peuple syrien par Staffan de Mistura, Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie

Les Nations Unies espèrent toujours reprendre les pourparlers de paix sur la Syrie autour du 25 février prochain à Genève. Et c'est dans ce contexte que l’Envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, est arrivé hier lundi à Damas.

L'Envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie a été reçu ce mardi par le chef de la diplomatie syrienne. Au menu de ces discussions entre Staffan de Mistura et Walid al Moualem, une cessation des hostilités, la reprise des négociations de paix ce mois-ci à Genève et la nécessité d’un accès sans restriction à toutes les zones assiégées du pays.

Selon Ahmad Fawzi, Chef du Service de l'information de l'ONU à Genève, Staffan de Mistura et Walid Mouallem ont « particulièrement discuté du libre accès humanitaire à toutes les régions assiégées non seulement par le gouvernement mais aussi par l'opposition et le groupe État islamique ». Sur l'agenda de l'Envoyé spécial de l'ONU, une seconde rencontre est prévue ce mardi avec le Ministre syrien des affaires étrangères.

Il faut juste rappeler que Staffan de Mistura est arrivé hier lundi à Damas. Et sa visite dans la capitale syrienne intervient alors que sur le terrain, la situation ne cesse de se détériorer. Et pour l'ONU, on ne peut plus attendre d'autant plus que le sort des civils s'aggrave surtout dans plusieurs localités assiégées aussi bien par les forces gouvernementales que par les groupes d'opposition en Syrie.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore d'Ahmad Fawzi, Chef du Service de l'information de l'ONU à Genève)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
27/09/2016
Loading the player ...