Sanctions : la Suède appelle les Quinze à ne pas les imposer en vase clos

Écouter /

Olof Skooge, Représentant permanent de la Suede. Photo: ONU/Kim Haughton

Le Conseil de sécurité s'est penché, jeudi, sur les méthodes de travail de ses organes subsidiaires chargés de questions liées à l'imposition de sanctions.

A cette occasion, le Représentant permanent de la Suède, Olof Skooge, a jugé nécessaire de renforcer l'interaction entre les présidents des comités de sanctions et les rédacteurs de résolutions mandatant l'imposition de sanctions, soulignant que les sanctions échouent toujours lorsqu'elles sont imposées en vase clos, et qu'elle doivent toujours s'inscrire dans une stratégie politique plus large.

Olof Skooge a aussi indiqué que les sanctions doivent être ciblées et capables d'être appliquées, faciles à comprendre et bien communiquée. Il a également appelé à ce qu'elles soient conçu de manière à éviter de créer des fardeaux pour les états voisins, de limiter le commerce légitime et d'éviter tout impact humanitaire adverse sur les populations civiles. De son avis, les sanctions doivent aussi être assorties de procédures transparentes.

La Suède avait co-sponsorisé, en 2014, l'examen de haut niveau du régime de sanctions de l'ONU.

(Extrait sonore : Olof Skooge, Représentant permanent de la Suède auprès de l'ONU)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...