RDC : la MONUSCO fait le point sur le déploiement de ses troupes de long de la frontière avec le Burundi

Écouter /

Une patrouille de la MONUSCO sur le lac Tanganyika, à proximité d’une plage d’Uvira, en RDC (archive) Photo: ONU/Sylvain Liechti

La Mission de l'ONU pour la stabilisation en République démocratique du Congo a reçu, mardi, à Uvira une délégation de journalistes burundais pour faire le point sur les rumeurs et questions qu'une partie de la population burundaise se pose au sujet du déploiement de troupes de la MONUSCO en certains endroits de la frontière entre les deux pays.

Devant la délégation de journalistes burundais, le Chef du Sous-Bureau de la Monusco-Uvira a souligné que la mobilisation des troupes de la Mission le long de la frontière avec le Burundi était un déploiement de routine, effectué dans le cadre de la protection des civils.

Des informations concordantes et corroborées aussi bien par la population, les Forces de sécurité congolaises et la MONUSCO, ont fait état d'infiltrations le long de cette frontière, dans le but de déstabiliser la RDC et même le Burundi voisin.

Autant de faits qui ont poussé la Mission de l'ONU en RDC à positionner ses troupes en certains endroits jugés poreux de cette frontière, un déploiement qui a d'ailleurs été effectué en étroite collaboration avec les autorités policières et militaires congolaises.

Ould Mohamed El Hacen a souligné que la Mission n'a aucun mandat qui dépasse les frontières du Congo, et que la MONUSCO ne veut pas que la RDC et Uvira soient des bases-arrières d'attaques contre qui que ce soit, le Burundi ou tout autre pays voisin.

Dans un communiqué, la MONUSCO s'est par ailleurs félicité de l’acceptation par le Gouvernement de la RDC de la proposition faite par la mission de reprendre les opérations offensives coordonnées, une proposition qui a abouti le 28 janvier 2016 à un accord de coopération militaire.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...