RCA : un nouveau rapport de l'ONU fait état de violations graves des droits de l'homme

Écouter /

Une rue de Bangui, la capitale de la République centrafricaine. Photo MINUSCA

Un rapport des Nations Unies qui doit être publié d’ici la fin du mois fait état de violations graves et d'abus des droits de l'homme commis lors de la reprise des violences à Bangui, en République centrafricaine (RCA), du 26 septembre au 20 octobre 2015, selon la Mission intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Les enquêteurs ont recensé 41 homicides de civils et au moins 17 blessés; des cas de viol et d'autres formes de violences sexuelles; d'enlèvement et de détention arbitraire; de pillage, l'appropriation et la destruction de biens. Toutefois, le nombre réel de victimes et de violations serait beaucoup plus élevé car les enquêtes ont été limitées par les contraintes sécuritaires.

La majorité des violations ont été commises par les groupes armés anti-Balaka, ex-Séléka et leurs affiliés, mais aussi les forces armées centrafricaines—une source de préoccupation particulière. La faiblesse des autorités étatiques laisse planer le risque que les auteurs de violations restent impunis.

Le chef de la MINUSCA demande aux autorités centrafricaines de prendre des actions effectives afin que les responsables soient traduits en justice. Aussi la Mission compte aussi partager les conclusions de l'enquête avec la CPI et la Cour pénale spéciale pour la RCA, qui sera mise sur pied prochainement.

L'annonce de la publication émise par la MINUSCA, la Mission de l'ONU dans le pays, coïncide avec l'approche des élections présidentielles et législatives prévues le 14 février 2016.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le pays, Parfait Onanga-Anyanga, demande à tous les acteurs de soutenir le processus électoral, de rejeter toutes les formes de violence et de respecter l'issue du vote.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...