Nigéria : le Conseil de sécurité condamne des attaques terroristes par Boko Haram

Écouter /

Dans le camp pour personnes déplacées de Gire 1, près de Yola, au Nigéria, un père tient des photos de sa fille aînée, de 18 ans, et de son fils de 6 ans, enlevés par des membres de Boko Haram lors d'une attaque de son village. Photo: UNICEF/Sebastian Rich

Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné mardi dans les termes les plus forts les attaques terroristes du 30 janvier 2016 attribuées à Boko Haram contre le village de Dalori, dans le nord-est du Nigéria, ayant fait de nombreux morts et blessés.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont présenté leurs condoléances aux familles et aux amis des personnes tuées et blessées, ainsi qu’au peuple et au gouvernement du Nigéria.

Ils ont salué les efforts de la région, notamment à travers la Force multinationale mixte, pour combattre de manière efficace Boko Haram et ont encouragé à davantage de progrès à cet égard.

Les membres du Conseil ont souligné la nécessité de traduire en justice les auteurs de ces attaques terroristes.

Selon la presse, au moins 85 personnes ont été tuées dans ces attaques à Dalori. Les assaillants auraient tiré sur les habitants avant de mettre le feu au village.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...