L'OMS exhorte l'Europe à se prémunir contre le virus Zika

Écouter /

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) exhorte les pays européens à lutter contre la propagation du virus Zika dès à présent. La récente découverte de cas de microcéphalie et autres problèmes neurologiques en Amérique Latine et aux Antilles, nécessite une réponse commune. L'OMS qui parle désormais d'une urgence de santé publique, craint que la présence de différentes espèces de moustiques qui peuvent transmettre le virus, l'absence d'immunité à travers le monde et l'absence de vaccin, de test rapide et fiable; contribue à l'expansion globale de la maladie.

Selon l'OMS tous les pays européens ou les moustiques de type Aedes, sont à risque. Bien qu'un certain nombre de voyageurs infectés par Zika se soient rendu en Europe, la maladie ne s'est pas propagée; le moustique étant inactif actuellement. Mais avec l'arrivée du printemps et de l'été, une hausse de la diffusion du virus Zika est à craindre.

L'OMS conseille aux pays européens de contrôler les moustiques, d'informer les populations à risque (notamment les femmes enceintes). Elle conseille également d'accroître la surveillance et d'assurer la détection en laboratoire du virus et ses complications neurologiques.

De son côté, l'organisation compte apporter son soutien par le biais d'instructions spécifiques. Elle compte également faciliter le transport d'échantillons vers des laboratoires agréés par l'OMS et donner de plus ample détails sur les risques de contamination.

A l'heure actuelle, l'OMS ne recommande pas de restrictions particulières à l'encontre des pays affectés par le virus.

(Extrait sonore Gregory Hartl, porte-parole à l'OMS)

 

Classé sous L'info, Le Journal, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...