Libye : l’ONU exhorte la communauté internationale à accroître drastiquement l’aide humanitaire

Écouter /

Des violents bombardements ont eu lieu dans la région de Nafusa, au mois de novembre. Photo IRIN/Jorge Vitoria Rubio

Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies et chef adjoint de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye, Ali Za’tari a averti ce lundi, lors d'un point de presse organisé au Caire, que la crise humanitaire en Libye se détériore. Il a lancé un appel à la communauté internationale pour accélérer la fourniture d’une assistance humanitaire d’urgence d'une valeur de 166 millions pour les quelque 2,4 millions de Libyens touchés, en déplorant que seulement 4,4 millions ont été mobilisés à ce jour, soit seulement 2,6% de la demande.

Ali Za'tari a a souligné que l’ONU n'a eu aucune difficulté à accéder aux plus nécessiteux et aux personnes touchées par le conflit libyen, mais que le principal problème est lié au fait que la communauté internationale ne fournit pas l’aide financière nécessaire pour procurer de la nourriture, de l'aide médicale ainsi que les services relatif à l’eau, l’assainissement et les autres services de base. Il a ajouté que si la communauté internationale n'accorde pas rapidement l’attention voulue aux besoins humanitaires en Libye, la crise risque de s'intensifier et pourrait avoir de graves conséquences.

Il y a trois semaines, le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, a annoncé l’allocation de 100 millions de dollars du Fonds central des Nations Unies pour les interventions d’urgence (CERF) pour les opérations d’assistance dans neuf situations d’urgence. Sur cette somme, 12 millions de dollars ont été affectés pour aider les victimes du conflit en Libye.

(Extrait sonore : Ali Za’tari, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies et chef adjoint de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye ; propos recueillis par Reem Abaza)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...