Le HCR exhorte les pays d'Europe centrale à plus de solidarité

Écouter /

Arrivée de réfugiés en Europe. Photo Achilleas Zavallis/HCR

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), s'inquiète des mesures restrictives prises par certains pays européens, face à la crise des réfugiés. A ce titre, l'agence exhorte les membres du groupe de Visegrad à savoir : la République tchèque, la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie à aider les populations réfugiées qui fuient la guerre. Le HCR demande à ces pays ainsi qu'à la Bulgarie et la Macédoine de faire preuve de solidarité, à la veille d'un sommet des chefs d'État d'Europe centrale, prévu lundi 15 février. Leurs mesures rédhibitoires envers la vague croissante de réfugiés actuelle, est en contraste avec celles prises par la Turquie, hôte de plus de 2 millions de réfugiés syriens. Pour rappel, les pays du V4 avaient accueilli 25 000 réfugiés en 2015. Les précisions avec Vincent Cochetel, Directeur du Bureau du HCR pour l’Europe.

(Propos de Vincent Cochetel, Directeur du HCR Europe, recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...