Le Conseil de sécurité examine la situation au Soudan du Sud

Écouter /

(Photo:UN Photo/Manuel Elias)

Le Conseil de sécurité s'est réuni ce vendredi pour examiner la situation au Soudan du Sud, où la mise en œuvre de l'Accord de paix prend du retard alors que la situation sécuritaire s'aggrave.

Lors de son intervention, le Président de la Commission conjointe d’évaluation et de surveillance au Soudan du Sud (JMEC) a déclaré qu'il était temps de marquer par des actions concrètes du Conseil l'impératif de la mise en œuvre de l'Accord de paix et qu'il fallait prendre toute les mesures nécessaires à l'encontre de ceux qui lui faisaient entrave. Il a notamment demandé que les nations Unies appuient l'Union africaine avec, notamment, la création d'une cour indépendante hybride.

Le Président du Comité du Conseil sur la situation au Soudan du Sud a pour sa part rendu compte de son dernier rapport. Il a notamment souligné ses quatre recommandations, dont la demande aux leaders des parties de faire usage de leur pouvoir pour changer la guerre, la mise en œuvre d'un embargo sur les armes, la transparence dans les affaires pétrolières et de ressources naturelles, et la participation des acteurs humanitaires par rapport à la violence sexuelle. En fin le Président du Comite a souligné les gels d'avoir et interdiction de voyage votés en juillet dernier.

Le Sous-secrétaire général des Nations Unies aux droits de l'homme a dénoncé les atrocités et violations graves des droits de l'homme qui se poursuivent au cours des 6 derniers mois, depuis la signature de l'Accord de paix. Ivan Simonovic a appelé le Conseil et les leaders régionaux et internationaux à continuer d'engager les leaders pour trouver une issue à la crise; à établir des mécanismes de justice transitionnelle, mais aussi les parties au conflit à cesser immédiatement toutes les violations

 

(Extrait sonore : Ivan Simonovic, Sous-secrétaire général des Nations Unies aux droits de l'homme)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
27/07/2016
Loading the player ...