La sécurité des journalistes au cœur d'une conférence inédite de l'UNESCO

Écouter /

Un groupe de journalistes. Photo ONU/Eskinder Debebe

Vendredi 5 février l'Organisation des Nations Unies pour la science et la culture (UNESCO), organise une conférence inédite sur la sécurité des journalistes. L'évènement cherche à réunir dans un même lieu des responsables, rédacteurs-en-chef de médias (y compris radio, télévision) issus de toutes les régions du monde, mais également des représentants des états membre. Objectif : envisager des moyens concrets pour améliorer la sécurité des journalistes et de lutter contre l'impunité des crimes visant les professionnels des médias. Ils échangeront des bonnes pratiques sur une large série de thèmes tels que les protocoles de sécurité dans les rédactions ; la formation pour améliorer la sécurité physique, psychologique, et numérique ; les mesures de protection pour les reporters se trouvant dans des zones dangereuses ainsi que les partenariats avec les médias locaux et internationaux.

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova ; le Président de la Fédération internationale des journalistes, Jim Boumelha et le Vice-président du Forum mondial des éditeurs, Erik Bjerager, ouvriront cette conférence intitulée Les médias se mobilisent pour la sécurité des journalistes qui s'intéressera aussi au sort des journalistes citoyens et indépendants qui sont particulièrement vulnérables compte-tenu de l'absence de structure pour les soutenir (voir programme).

Près de 200 représentants de médias (propriétaires, dirigeants ou journalistes) issus de médias publics, privés et communautaires, allant des médias de premier plan aux journaux, télés et radios locaux, prendront part à la conférence.

(Propos de Mehdi Benchallah, spécialiste de la liberté d'expression à l'UNESCO, recueillis par Tsigué Shiferaw)

 

Classé sous Conflits, Dossiers, L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...