Genève: lancement du portefeuille anti-mines par l'UNMAS

Écouter /

Grâce aux équipes de déminage de la FINUL, environ 4,8 kilomètres carrés de terres contaminées ont été déminées et plus de 35.000 mines et munitions non explosées ont été détruites dans le sud du Liban.
Photo: UNMAS/ Marc Vaillant

Agnès Marcaillou cheffe du Service d'action anti-mines des Nations Unies (UNMAS)est intervenue vendredi, à Genève, lors de la clôture d'une session de travaux sur les mines, pour informer du lancement d'un portefeuille concernant la lutte anti-mines en 2016. Agnès Marcaillou a déclaré que l'action humanitaire est moins efficace si elle n'est pas précédée d'une action anti-mine. Pour elle «le monde d'aujourd'hui est confronté à un non-respect des principes de base du droit humanitaire » et « il n'existe pas de vraie protection des citoyens qui sont maintenant clairement ciblés, comme on le voit avec les hôpitaux, les ONG et les Nations Unies. Des faits qui ne devraient pas être tolérés ». Le document qui vient d'être lancé détaille les projets nécessitant un financement afin de promouvoir des mesures de prévention qui peuvent protéger les communautés vulnérables.

Le portefeuille concerne la situation dans 23 pays et territoires. Il montre la nécessité d'une augmentation des fonds qui passe de 286 millions de dollars en 2015 à 357 millions cette année. La cheffe de l'UNMAS a déclaré sans équivoque que l'investissement dans l'action anti-mines aurait un effet direct et immédiat. Chaque page du portefeuille détaille ce qui pourrait être fait pour sauver des vies en ce moment. Les personnes qui risquent de mourir aujourd'hui ne peuvent pas attendre une solution politique et des pourparlers de paix pour voir des résultats.

Aussi, Agnès Marcaillou a demandé à la presse d'attirer l'attention sur la gravité de la situation. « Pendant la prochaine conférence humanitaire, il serait inacceptable de parler de migrants et de réfugiés et de ne pas traiter le flot de personnes qui traversent les champs de mines non marqués » a-t-elle souligné.

(Extrait sonore : Agnès Marcaillou, cheffe de l'UNMAS, le Service d'action antimines des Nations Unies)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/05/2016
Loading the player ...