Genève : inquiétudes de la Conférence du désarmement après le lancement d’un missile par la Corée du Nord

Écouter /

Une vue de la salle qui abrite les travaux de la Conférence du désarmement à Genève (Photo d’archives).

Le lancement dimanche dernier d’un missile par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) continue de faire des vagues. Et cet épineux dossier était au menu de la Conférence du désarmement ce mardi à Genève.  Si Pyongyang a justifié le lancement de son satellite par l'exercice d'un droit légitime à l'utilisation pacifique de l'espace, plusieurs pays ont par contre dénoncé fermement le lancement par la Corée du Nord d'un engin utilisant la technologie des missiles balistiques.

 

Le lancement dimanche dernier par la République populaire démocratique de Corée d'une fusée longue portée pour placer un satellite en orbite, a provoqué l'indignation au sein de la Conférence du désarmement. Ce mardi à Genève, ce tir d’un engin utilisant la technologie des missiles balistiques a été perçu comme une provocation délibérée envers la communauté internationale.

La France a ainsi condamné avec la plus grande fermeté le tir effectué par la Corée du Nord. « Par cette nouvelle provocation insensée, la Corée du Nord persiste sur la voie de la confrontation, fait remarquer Alice Guitton, Ambassadeur de la France auprès de la Conférence du désarmement. Une telle attitude est irresponsable et inacceptable. La France travaillera à ce qu’une réponse ferme et déterminée soit apportée par la communauté internationale à cette nouvelle provocation ».

La République populaire démocratique de Corée a de son côté justifié le lancement d'un satellite par son droit légitime à l'utilisation de l'espace à des fins pacifiques.

Tout en regrettant ce tir de la Corée du Nord, la Chine s'est dite pour sa part très attachée à la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

De façon générale, plusieurs pays ont invité Pyongyang de s’abstenir de tout geste susceptible d’accroitre davantage la tension dans la péninsule coréenne.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo avec un extrait sonore d'Alice Guitton, Ambassadeur, Représentante permanente de la France auprès de la Conférence du désarmement à Genève)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...