FAO : les prix des produits alimentaires à leur plus bas niveau en sept ans

Écouter /

Photo : FAO/Danfung Dennis

L’indice FAO des prix des produits alimentaires a perdu 1,9% par rapport au mois précédent et est en repli de 16% par rapport à un an auparavant, en raison de la chute des cours de toutes les denrées concernées, à commencer par le sucre.

Cet indice est à son plus faible niveau depuis avril 2009, a précisé l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans un communiqué de presse.

L’indice FAO des prix alimentaires est un indice pondéré qui mesure la variation mensuelle de cinq catégories principales de denrées sur les marchés internationaux : céréales, viande, produits laitiers, huiles végétales et sucre.

Les principaux facteurs à l’origine de cette baisse persistante des prix sont les conditions de l’offre de produits agricoles généralement abondantes, un ralentissement de l’économie mondiale et le raffermissement du dollar.

Ce mois-ci, la FAO a également révisé ses prévisions des stocks céréaliers mondiaux en 2016, après avoir réduit ses estimations de la consommation et relevé ses perspectives de production pour 2015.

L’indice FAO des prix du sucre a diminué de 4,1% depuis décembre. Il s’agit de la première baisse en quatre mois, due à l’amélioration des conditions de culture au Brésil, de loin le premier producteur et exportateur mondial de sucre.

L’indice des prix des produits laitiers a chuté de 3% compte tenu de grandes disponibilités à la fois dans l’Union européenne (UE) et en Nouvelle-Zélande, et de la demande léthargique des importations mondiales.

L’indice FAO des prix des céréales, en recul de 1,7%, s’établissait à 149,1 points face à une offre mondiale abondante et à la compétition accrue pour les marchés à l’exportation, en particulier pour le blé et le maïs, ainsi qu’au raffermissement du dollar.

L’indice FAO des prix des huiles végétales a perdu 1,7%, essentiellement à cause d’un déclin des cours de l’huile de soja traduisant les perspectives de bonnes disponibilités mondiales de soja.

L’indice des prix de la viande a baissé d’1,1% par rapport à décembre, avec la chute des cours de toutes les catégories de viande, à l’exception du porc, soutenu par l’ouverture de l’aide au stockage privé dans l’UE.

(Interview: Concepcion Calpe, Économiste principale dans la Division des marché et du commerce international de la FAO; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...