Des experts à l’ONU concluent que la détention de Julien Assange est arbitraire

Écouter /

Conseil des Droits de l’Homme à Genève. Photo ONU/Jean-Marc Ferré

Un groupe de travail des Nations Unies a conclu vendredi, que le fondateur de Wikileaks Julian Assange, confiné depuis plus de trois ans dans l’ambassade d’Équateur à Londres, était arbitrairement détenu. Le comité estime que depuis son arrestation le 7 décembre 2010, suite à des poursuites judiciaires lancées par la Grande-Bretagne et la Suède, la procédure a manqué de célérité. Dans un communiqué le comité d'experts a exhorté les autorités suédoises et britanniques de mettre un terme au manque de liberté de mouvement de Julian Assange, recommandant une compensation adéquate. Roland Sétondji Adjovi, un des experts juriste de ce groupe de travail, explique en quoi cette détention est arbitraire.

(Propos de Roland Sétondji Adjovi,membre du groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire, recueillis par Tsigué Shiferaw)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...