Beni: la société civile salue la reprise de la coopération FARDC-MONUSCO

Écouter /

Bukiringi – District de l'Ituri, RD Congo : Un casque bleu du bataillon bangladais et un soldat FARDC observent un hélicoptère de la MONUSCO de retour de mission dans le cadre des opérations des FARDC contre les FRPI soutenues par la MONUSCO. Photo MONUSCO / Abel Kavanagh

En République démocratique du Congo, la société civile de Beni (Nord-Kivu) salue la reprise de coopération entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et la Mission des Nations Unies déployée dans le pays MONUSCO. Son président, Gilbert Kambale, se dit persuadé que la reprise des opérations de ces deux forces permettra de traquer les rebelles ADF qui causent des exactions contre les populations civiles dans le territoire de Beni.

«Nous qui subissons la mort chaque jour et nous estimons que la MONUSCO et les FARDC puissent commencer le plus tôt possible ces opérations-là », a-t-il déclaré mercredi 17 février.

Selon Gilbert Kambale, depuis décembre dernier au moins 30 personnes ont été tuées et plusieurs autres enlevées par les ADF à Beni.

Il souligne également que cette situation d'insécurité crée des frustrations au sein de la population.

Le gouvernement congolais et la MONUSCO ont signé le 28 janvier dernier à Kinshasa, un accord de coopération pour la reprise des opérations dans l'Est de la RDC.

La MONUSCO avait suspendu, en février 2015, sa coopération dans la traque des FDLR à cause de la présence dans la chaîne de commandement de deux généraux congolais soupçonnés de graves violations des droits de l'homme.

(Gilbert Kambale, Président de la société civile de Béni, propos recueillis par Gisèle Kaj, Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...