Appel à la création d'un régime international pour tous les migrants vulnérables

Écouter /

Un gilet de sauvetage et des effets personnels laissés dans le port de l’île de Lampedusa (2010) Photo: ONU/Phil Behan

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la migration internationale a appelé, vendredi, à la création d'un régime international capable de répondre aux besoins de l'ensemble des migrants vulnérables dans le monde, et pas uniquement aux réfugiés qui arrivent en Europe.

Peter Sutherland, qui intervenait, en marge du Forum mondial sur la migration et le développement qui se tient à Genève a averti qu'en se centrant exclusivement sur les réfugiés, on risque de ne pas reconnaître qu'il existe de nombreux « migrants de survie » dont la vie est tout autant mise en péril.

« Prenez ceux qui fuient la famine ou des catastrophes naturelles ou ceux qui fuient des défis économique d'une telle envergure que leur vie est mise en péril », a lancé le Représentant spécial qui a aussi jugé nécessaire de renforcer le dialogue avec les pays en développement et de mieux comprendre les valeurs positives que les communautés de migrants apportent aux « pays qui ont grandement besoin d'eux ».

Selon les derniers chiffres de l'OIM; plus de 76 000 personnes ont traversé la Méditerranée pour se rendre en Europe depuis le début de l'année; 68 000 d'entre eux sont arrivés par la Grèce, comparé à un peu moins de 4000 l'an dernier. Selon les données, 47% de ces réfugiés sont originaires de Syrie, et 374 personnes ont trouvé la mort au cours de cette traversée périlleuse.

(Extrait sonore : Peter Sutherland, Représentant spécial du Secrétaire général pour la migration internationale)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...