Yémen: l’ONU condamne une attaque contre un hôpital soutenu par MSF

Des enfants passent des batiments détruits a Zinijbar, au Yemen. Photo HCR/A.Al-Sharif

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a condamné une attaque contre un hôpital de Medecins Sans Frontière (MSF) au Yémen. Il s'avoue également inquiet de l'accès limité de la population yéménite, aux soins médicaux.

L'attaque contre un hôpital d'MSF dimanche, par un projectile non identifié, aurait fait au moins quatre morts et 10 blessés ainsi que la destruction de plusieurs bâtiments de l'hôpital. Parmi les blessés se trouvent trois membres du personnel de Médecins Sans Frontières, dont deux dans un état critique.

Selon l'organisation, dimanche un projectile a heurté l'hôpital de Shiara dans le district de Razeh au nord du Yémen. L'ONG (organisation non-gouvernementale) ne peut confirmer l'origine de cette attaque, bien que des témoins est aperçu des avions survoler l'hôpital, selon un communiqué. MSF indique que la chute d'un autre projectile près de l'hôpital pourrait voir le nombre de victimes s'accroître, car certaines personnes pourraient encore être sous les décombres.

MSF a depuis évacué tout son personnel ainsi que les patients dorénavant relogé dans une structure médicale à Saada, également soutenu par MSF. L'ONG a déclaré avoir communiqué régulièrement ses coordonnées GPS a toutes les parties belligérantes, y compris celles de la coalition. MSF précise que c'est la troisième fois en trois mois, qu'un incident survient dans un hôpital MSF.

En effet le 27 octobre dernier une frappe aérienne par la coalition, avait détruit l'hôpital d'Haydan. Puis le 3 décembre un centre sanitaire a Taïz avait été touché, là encore par une frappe de la coalition. Pour l'ONG il ne fait pas de doute que les civils sont les premières victimes de la guerre qui sévit dans le pays.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...