Quel avenir pour les droits de l'homme après le Printemps arabe?

Écouter /

La ville de Doha, au Qatar (2000) Photo: ONU/Milton Grant

Le Bureau du Haut-Commissaire aux droits de l'homme a récemment organisé à Doha, au Qatar, une conférence sur la situation de droits de l'homme dans la région arabe.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU, Frej Fenniche, Directeur du Dept Asie Pacifique, Moyen Orient, et Afrique du Nord du Bureau du Haut-Commissaire aux droits de l'homme fait état d'une situation des droits de l'homme « catastrophique » dans la région.

Selon lui, l'un des enjeux est d'éviter que les États utilisent la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent pour restreindre encore plus la protection des droits de l'homme.

« Sans le respect des droits et des libertés, avertit-t-il, le citoyen ne sent pas appartenir à un pays et sa loyauté va ailleurs ».

Frej Fenniche insiste aussi sur la nécessité de protéger la jeunesse et de respecter l'état de droit avant d'aborder les grandes priorités du Haut-Commissaire pour la région.

(Interview: Frej Fenniche, Directeur du Dept Asie Pacifique, Moyen Orient, et Afrique du Nord du Bureau du Haut-Commissaire aux droits de l'homme. Propos recueillis par Crisitina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
31/05/2016
Loading the player ...