Pourparlers sur la Syrie: le médiateur de l'ONU poursuit ses consultations

Écouter /

Staffan de Mistura, Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie lors d’une conférence de presse cette semaine à Genève (photo: ONU/J. M. Ferré)

L’Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie poursuit ses consultations à Genève. Staffan de Mistura et son adjoint Ramzy Ezzeldin Ramzy ont effectué séparément des visites de courtoisie à l’opposition et à la délégation gouvernementale syrienne. Objectifs de ces rencontres informelles qui se sont déroulées dans des hôtels genevois, amener Damas et opposition à entrer dans un processus de discussions indirectes, avec des émissaires faisant la navette entre les deux délégations.

 

Les pourparlers intersyriens se poursuivent ce dimanche sur les bords du Lac Léman. L’Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie a ainsi effectué une « visite de courtoisie » à la délégation du Haut comité des négociations (HCN) dans un hôtel de Genève. Cette branche de l'opposition syrienne est arrivée en Suisse dans la nuit du samedi. Selon les services de Staffan de Mistura, cette brève réunion informelle a été utile pour traiter des questions relatives aux discussions de paix.

Séparément, l’Envoyé spécial adjoint de l'ONU, Ramzy Ezzeldin Ramzy, a effectué une autre visite de courtoisie à l’hôtel de la délégation gouvernementale syrienne. Avec Damas, l'objectif est de discuter des modalités pratiques relatives aux prochaines étapes dans consultations.

Avec ces rencontres informelles, le médiateur de l'ONU entend poursuivre cette voie des négociations pour tenter d’en finir avec la guerre en Syrie. Mais Staffan de Mistura a toujours insisté sur le format de ces « discussions de proximité », qui consistent à des rencontres séparées avec les belligérants.

Il faut juste rappeler que ces consultations ont démarré vendredi dernier avec une rencontre avec la délégation du gouvernement syrien, dirigée par le Représentant permanent de la Syrie à l’ONU, Bachar Jaafari. L’Envoyé spécial a également prévu d'entamer des discussions avec l'opposition. Il entend enfin poursuivre ses entretiens avec d’autres participants aux pourparlers et avec des représentants de la société civile syrienne.

Alpha Diallo, Genève, pour la Radio des Nations Unies

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...