OMS : 41 million d'enfants victimes d’obésité infantile selon un nouveau rapport

Écouter /

Eleves dans une école a Curacao.Photo: UNICEF/Roger LeMoyne

La Commission sur la fin de l’obésité infantile a présenté lundi son rapport final à l’issue d’un processus de deux ans pour répondre aux niveaux alarmants d’obésité et de surpoids chez les enfants à travers le monde.

Le rapport propose une série de recommandations aux gouvernements, visant à inverser la tendance à une augmentation du nombre d’enfants âgés de moins de 5 ans en surpoids ou obèses.

Au moins 41 millions d’enfants dans ce groupe d’âge sont obèses ou en surpoids, avec la plus forte augmentation enregistrée dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire.

Selon le rapport, de nombreux enfants grandissent aujourd’hui dans des environnements favorisant la prise de poids et l’obésité. Alimentée par la mondialisation et l’urbanisation, l’exposition à des environnements malsains augmente dans les pays à revenu élevé, intermédiaire et faible et dans tous les groupes socio-économiques. La commercialisation d’aliments et de boissons non alcoolisées malsains a été identifiée comme un facteur majeur dans l’augmentation du nombre d’enfants étant en surpoids et obèses, en particulier dans le monde en développement.

La prévalence du surpoids chez les enfants âgés de moins de 5 ans a augmenté entre 1990 et 2014, passant de 4,8% à 6,1%, avec un nombre d’enfants touchés passant de 31 à 41 millions.

En 2014, presque la moitié (48%) de tous les enfants en surpoids et obèses âgés de moins de 5 ans vivaient en Asie et un quart (25%) en Afrique. Le nombre d’enfants en surpoids âgés de moins de 5 ans en Afrique a presque doublé depuis 1990 (de 5,4 à 10,3 millions).

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

Classé sous Femmes et enfants, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...