Mali : les Quinze exhortent les parties à mettre pleinement en œuvre l’accord de paix

Écouter /

Des Casques bleus de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) discutent avec des enfants. Photo MINUSMA/Marco Dormino

Suite au dernier compte-rendu de la situation au Mali, lundi 11 janvier, par le chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Hervé Ladsous, les membres du Conseil se sont félicités des premières mesures positives prises pour appliquer l’Accord de paix et de réconciliation au Mali. Le Conseil a également déclaré que toutes les parties signataires de l’accord de paix au Mali en juin dernier ont la responsabilité de parvenir à une paix durable dans le pays.

Dans une déclaration tard mardi soir, les Quinze ont exhorté le gouvernement malien et les groupes armés de la Plateforme et de la Coordination à continuer de s’engager de manière constructive et en faisant preuve de volonté politique et de bonne foi dans la mise en œuvre effective et sans nouveau retard de l’Accord.

Les Quinze ont également exhortés toutes les parties prenantes à prendre les mesures nécessaires pour faire avancer le processus de déploiement de patrouilles de sécurité conjointes dans le Nord du Mali, du cantonnement, désarmement, démobilisation et réinsertion des combattants armés, ainsi que du processus de décentralisation.

Toutefois les membres du Conseil ont également exprimé leur préoccupation concernant la situation en matière de sécurité, notamment l’expansion des activités terroristes et criminelles qui touchent maintenant les régions centre et sud du Mali.

Pour rappel le gouvernement malien, avec l’appui de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies au Mali (MINUSMA), cherche à restaurer la stabilité après une série de revers subis depuis le début de 2012, dont un coup d’État militaire et une reprise des affrontements entre forces gouvernementales et rebelles Touaregs.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...