Libye : l’envoyé de l’ONU plaide pour 30% de femmes au sein du gouvernement

Écouter /

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye, Martin Kobler. Photo ONU/Manuel Elias

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye, Martin Kobler, a plaidé lundi pour que les femmes libyennes représentent 30% des membres du nouveau gouvernement d’entente nationale.

Martin Kobler a déclaré que les femmes représentent la moitié de la société mais elles sont celles qui souffrent le plus, selon lui. Le Représentant spécial s'était exprimé à l’ouverture d’une réunion de trois jours à Tunis rassemblant des représentantes de groupes de femmes libyennes.

Martin Kobler a précisé qu’il allait soumettre une série de demandes au Premier ministre du gouvernement d’entente nationale, notamment qu’il y ait un quota de 30% de femmes dans le gouvernement à venir.

Parallèlement le coordinateur humanitaire en Libye Ali Al-Za'tari, a quant à lui fermement condamné des attaques perpétrées récemment contre la centrale électrique de Benghazi. Il a notamment déploré l'impact sur les habitants de Benghazi privé d'électricité plus de quatre heures par jour. Les répercussions sur les hôpitaux, les services communautaires et les foyers sont sévères. Pour le coordinateur la population locale se retrouve à nouveau dépourvue des besoins de base.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...