Le PAM annonce la poursuite de son programme d’aide d’urgence dans l’est de l’Ukraine

Écouter /

L’hôpital de Sloviansk a été entièrement détruit par des bombardements pendant le conflit dans l’est de l’Ukraine (février 2015) Photo: © UNICEF/UNI181503/Zmey

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé lundi, dans un communiqué de presse, qu’il prolongerait son opération d’urgence dans l’est de l’Ukraine pour fournir une assistance alimentaire à plus de 260.000 personnes touchées par le conflit, jusqu’à la fin du mois de juin 2016.

Alors que la sécurité alimentaire devrait empirer durant les mois d’hiver (de janvier à avril), le PAM prévoit de fournir une assistance alimentaire aux familles pendant cette période cruciale. La priorité est donnée aux personnes les plus vulnérables souffrant d’insécurité alimentaire parmi les personnes déplacées internes, les personnes revenues chez elles, les habitants touchés par le conflit et les ménages dirigés par une femme.

Le PAM fournira de la nourriture aux personnes particulièrement vulnérables, telles que les personnes âgées ou handicapées et celles qui sont incapables de quitter les zones touchées par le conflit à Donetsk et à Louhansk, notamment dans les zones n’étant pas sous le contrôle du gouvernement et dans les zones proche de la « ligne de contact ».

Le PAM continuera aussi de soutenir la population à travers les transferts monétaires en espèces et les coupons d’alimentation dans les zones relativement sécurisées contrôlées par le gouvernement et accueillant des personnes déplacées internes, où l’approvisionnement alimentaire et les marchés fonctionnent bien. Le PAM fournit également une assistance aux personnes vivant dans des hôpitaux et des institutions sociales faisant face à une situation financière précaire et accueillant de nombreuses personnes déplacées internes.

« Le conflit en cours a touché des dizaines de milliers de personnes ayant désespérément besoin d’aide, » a déclaré le Directeur du Bureau du PAM en Ukraine, Giancarlo Stopponi. « Ils sont piégés par le conflit ou ont fui leurs maisons avec l’espoir d’y retourner dans quelques mois et subissent actuellement des conditions difficiles en raison des températures extrêmement basses durant les mois d’hiver ».

« Le PAM surmonte des défis opérationnels énormes pour fournir une assistance alimentaire aux personnes les plus vulnérables, particulièrement en raison des mauvaises conditions météorologiques », a ajouté Stopponi.

Selon les estimations, plus de 1,5 million de personnes ont été déplacées en Ukraine depuis le début de la crise en 2014. Le PAM a un besoin urgent de 35 millions de dollars afin de continuer à fournir une assistance jusqu’au mois de juin 2016.

(Extrait sonore: Deborah Nguyen est chargée de communication du PAM à Kiev)

Le dernier journal
Le dernier journal
09/12/2016
Loading the player ...