Le chef de l'ONU s'inquiète de l'impasse politique au Soudan du Sud

Écouter /

Femmes et enfants arrivent au site de protection des civils et déplacés, a Bentiu, dans l'état d'Unité au Soudan du Sud. Photo UNICEF/ Sebastian Rich

Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations Unies, a exprimé sa préoccupation face à l'impasse concernant le découpage du Soudan du Sud en 28 états. Il est également inquiet du retard pris dans la mise en œuvre d'un gouvernement de transition d'union nationale, dont la date butoir était le 22 janvier.

Pour le Secrétaire général la formation d'un gouvernement de transition est une étape essentielle dans la mise en œuvre d'un accord de paix. Cela jette également les bases pour la paix et la stabilité dans le pays.

Ban Ki-moon exhorte toutes les parties à surmonter leurs différends. Il encourage les pays de la sous-région ainsi que les états membres de l'Union Africaine à saisir l'opportunité du prochain sommet des chefs d'états de l'UA, à répondre à l'impasse politique qui empêche la formation du gouvernement de transition d'unité nationale.

Le chef des Nations Unies a rappelé que l'ONU continuera à faire de son mieux pour soutenir les Soudanais du sud, soumis  à une grande souffrance et a des abus de droit de l'homme,  depuis le début du conflit il y a plus de deux ans.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...