Fin d'Ebola en Afrique de l'Ouest : l’OMS appelle toutefois à la vigilance

Écouter /

Après la Guinée et la Sierra-Leone, le Libéria a été déclaré libre du virus Ebola. Le pays n’a plus connu de cas depuis 42 jours, ce qui correspond à deux fois la durée d’incubation du virus. L'état des lieux rassurant au Libéria permet à l'OMS d'annoncer ce jeudi qu'il n'existe plus aucun cas connu de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l’Ouest.

Dans son communiqué, l’OMS appelle toutefois à la vigilance car «la bataille contre Ebola n'est pas encore complètement terminée»

En effet, les dernières recherches ont démontré que le virus pouvait persister durant une année dans le sperme des survivants.

Par ailleurs, l'OMS rappelle que les « dix dernières résurgences de la maladie dans la région étaient dues à cette persistance, la dernière au mois de novembre au Liberia».

Dans ces conditions, l'agence onusienne basée à Genève recommande à tous les survivants de se protéger lors de relations sexuelles jusqu'à ce qu'ils aient été testés négativement deux fois. L'OMS estime qu'il y a au moins 10.000 survivants d'Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.

C'est pourquoi, les organisations humanitaires n'entendent pas quitter complètement la sous-région ouest africaine. Preuve de la poursuite de la mobilisation des Nations Unies, plusieurs centaines de spécialistes resteront en Afrique de l'Ouest jusqu'à la fin de l'année.

(Interview : Gregory Härtl, porte-parole de l'OMS ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...