FAO: Pour une meilleure gouvernance foncière en Afrique (Rediffusion)

Écouter /

Photo: FAO

Pour aider les communautés vulnérables à travers l’Afrique, un nouveau programme sur la gouvernance des terres a été lancé en février 2015 à Niamey, au Niger,  visant à promouvoir le développement durable et la protection des droits fonciers légitimes.

Soutenu par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et de l'Initiative de politique foncière menée par l'Afrique, cette plate-forme a permis aux États Membres et aux partenaires au développement de partager leurs expériences et de promouvoir la synergie, la coordination, et l’harmonisation au niveau des pays afin d’améliorer la gouvernance foncière conformément à la Déclaration de l'Union africaine sur les problèmes et enjeux fonciers en Afrique.

Dix pays ont mis en œuvre de nouvelles lignes directrices concernant la terre : Le programme favorise une mise en œuvre intégrée des Directives volontaires sur la gouvernance responsable des régimes fonciers des terres, pêches et forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale et du Cadre et lignes directrices sur les politiques foncières en Afrique . Leurs objectifs sont de promouvoir la sécurité alimentaire et le développement durable en améliorant l'accès sécurisé à la terre, la pêche et les forêts, et en protégeant les droits fonciers légitimes en particulier pour les pauvres et les groupes vulnérables.

Le lancement avait réuni environ 60 participants des gouvernements des dix pays (Angola, Burundi, Côte d'Ivoire, Éthiopie,Kenya, Malawi, Niger, Somalie, Soudan du Sud et Swaziland), des chefs traditionnels, des associations d’agriculteurs, de la société civile et des partenaires au développement.

(Interview : Ruhiza Boroto, Expert dans la sécurité alimentaire à la FAO; propos recueillis par Stephanie Coutrix

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...