Darfour : Hervé Ladsous appelle à l'aboutissement des négociations sur la cessation des hostilités

Écouter /

Suite à unre recrudescence des affrontements, des milliers de déplacés se sont réfugiés aux alentours de la base de la MINUAD à Um Baru, dans le Darfour du Nord. Photo: ONU/Hamid Abdulsalam

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, a espéré, lundi, devant le Conseil de sécurité, que les négociations sur la cessation des hostilités au Darfour pourront aboutir et mettre ainsi un terme aux souffrances des populations civiles.

Hervé Ladsous s'est inquiété du fait qu'après une brève accalmie, les affrontements avaient repris dans la région du Djebel Marra, au Darfour, signalant au passage que la MINUAD, l'Opération hybride Union africaine-ONU au Darfour, s'était retrouvé sous le feu à deux reprises en janvier.

Aussi, le Secrétaire général adjoint aussi appelé l'ensemble des mouvements non-signataires, notamment celui de d'Abdel Wahid An-Nour, le fondateur du Mouvement de libération du Soudan, à participer aux négociations.

Hervé Ladsous a indiqué que l'ONU n'est pas en mesure de vérifier le nombre de victimes car le gouvernement soudanais continue d'imposer des restrictions à l'accès aux zones de conflit. Il a toutefois précisé que 8400 civils s'étaient réfugiés aux alentours de la base de la MINUAD à Sortoni, au Darfour du Nord.

(Extrait sonore : Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...