Crise des réfugiés en Europe : le froid menace les enfants dans les Balkans

Écouter /

Des réfugiés au Centre de transit de Slavonski Brod, en Croatie. Photo: UNICEF

L'afflux des réfugiés en Europe ne faiblit pas malgré le début de l'hiver. Depuis le début de l'année, ils sont plus de 31.000 à avoir traversé la Méditerranée pour rejoindre l'Europe. Mais ces réfugiés, surtout les enfants, doivent faire face à des conditions climatiques de plus en plus difficiles dans leur route par les Balkans. Or les organismes humanitaires redoutent déjà les conséquences de ces prévisions annonçant des températures particulièrement froides dans les Balkans, en Turquie et au Proche-Orient, zones de départ ou de transit des migrants.

Face à ces prévisions alarmantes et les premiers signes d'un hiver rigoureux dans les Balkans, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) s’est dit mardi préoccupé par la santé des enfants, de plus en plus nombreux parmi les réfugiés. Mais à ce stade, l’UNICEF n’a pas encore d’indication d’enfants décédés en raison du froid dans ces régions.

Face à cette situation, l'agence onusienne a pu assister plus de 81.000 enfants lors des trois derniers mois en Serbie, dans l'Ex République yougoslave de Macédoine et en Croatie. Le mois dernier, quelque 13’500 articles pour l’hiver, couvertures ou matériel pour transporter des bébés ont été distribués. Une assistance sanitaire et alimentaire a été également donnée aux femmes, notamment aux mères de nombreux enfants.

Depuis début janvier, plus de 31.000 réfugiés sont arrivés en Grèce par la mer. L'année dernière, plus d'un million de réfugiés et migrants ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, dont plus de 250.000 étaient des enfants, soit un réfugié sur quatre.

(Extrait sonore : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...