Ban Ki-moon inquiet par l’appropriation de nouvelles terres par Israël en Cisjordanie occupée

Écouter /

Construction dans la colonie israélienne d'Ariel en Cisjordanie. Photo: Annie Slemrod/IRIN

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est dit profondément préoccupé par des informations selon lesquelles le gouvernement israélien a autorisé qu’environ 150 hectares de terrain en Cisjordanie occupée soient déclarés territoire de l’Etat.

Selon une déclaration, cette décision concernant des terres situées au sud de la ville de Jéricho pourrait constituer, si elle est mise en œuvre, serait la plus grande appropriation de terres par Israël en Cisjordanie depuis août 2014.

Le Secrétaire général a réitéré son appel en faveur de changements substantiels par Israël de sa politique sur le terrain afin d’améliorer la vie des Palestiniens.

Ban Ki-moon a également ajouté que les activités de peuplement constituent une violation du droit international et sont en contradiction avec les affirmations publiques émises par le gouvernement israélien selon lesquelles il est favorable à une solution à deux Etats au conflit israélo-palestinien.

 

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...