Ban Ki-moon condamne l'annonce de l'essai nucléaire de la RPDC « sans équivoques »

Écouter /

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon`(à g.), mercredi matin lors d’une réunion d’urgence avec ses hauts conseillers suite à l’annonce de l’essai nucléaire de la RPDC. Photo: ONU/Mark Garten

Le Secrétaire général a condamné, mercredi, « sans équivoques », l'essai nucléaire souterrain qui a été annoncé par la République populaire démocratique de Corée, le 6 janvier.

Qualifiant cet essai de « profondément troublant », Ban Ki-moon a souligné que cet acte est profondément déstabilisant pour la sécurité régionale et sape sérieusement les efforts internationaux de non-prolifération.

Dans une déclaration, le Secrétaire général exige d'ailleurs que la RPDC cesse toute autre activité nucléaire et qu'elle honore toutes ses obligations pour une dénucléarisation vérifiée.

Il a également souligné que cet essai viole une fois de plus nombre de résolutions du Conseil de sécurité, en dépit de l'appel unifié lancé par la communauté internationale pour que de telles activités cessent. Cet essai représente aussi une grave entrave aux normes internationales contre les essais nucléaires.

Le Secrétaire général suit l'évolution de la situation en coordination rapprochée avec les organisations internationales, notamment l'Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, et les parties concernées.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...