Yémen: un nouveau cycle de pourparlers prévu le 14 janvier

Écouter /

Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, Envoyé spécial de l’ONU pour le Yémen. Photo: ONU/Amanda Voisard

Les pourparlers de paix pour le Yémen se sont achevé, dimanche, en Suisse sans qu'une issue definitive ait été trouvée au conflit qui frappe le pays depuis près de neuf mois. Ismail Ould Cheikh Ahmed, l'Envoyé special de l'ONU pour le Yémen a toutefois indiqué qu'il compte convoquer un noveau cycle de discussions le 14 janvier.

Réunies à Magglingen, en Suisse, depuis le 15 décembre, la délégation du Gouvernement yéménite et la délégation conjointe de l'Ansarallah et du Congrès général du peuple ont toutefois realisé d'importantes avancées pour définir un cadre qui permettra la poursuite des négociations en vue d'un réglement du conflit. Les parties ont notamment défini une série de mesures de rétablissement de la confiance relatives à la liberation de prisonniers, à l'amélioration des services sociaux ainsi qu'à l'acheminement de l'aide humantiaire à Taïz ainsi que dans d'autres gouvernorats du pays.

Un accord de cessation des hostilités, qui devait entrer en vigueur le 15 décembre, a été violé à de nombreuses reprises, une situation qui s'est fait ressentir sur l'avancée des pourparlers. L'Envoyé special a souligné que le succès des pourparlers depend de la cessation des hostlités, et que des consultations bilatérales seront necessaires au cours des prochaines semaines pour assurer le respect et la durabilité du cessez-le-feu.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Conflits, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...