Tchad : Ban Ki-moon condamne les trois attentats commis près du lac Tchad

Écouter /

Des femmes tchadiennes déplacées, qui ont fui devant les menaces de Boko Haram, vivent dans des familles d'accueil à Baga-Sola. Photo: OCHA/Mayanne Munan

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné dimanche les trois attentats-suicides perpétrés le même jour au Tchad, qui, selon lui, prouvent encore une fois la brutalité du groupe extrémiste nigérian Boko Haram.

Ban Ki-moon « condamne ces trois attentats perpétrés le 6 décembre 2015 sur l’île de Koulfoua, du côté tchadien du Lac Tchad, qui ont entrainé la mort de plus de 30 personnes et fait de nombreux blessés. Ces actes abominables démontrent une nouvelle fois la brutalité de Boko Haram », a dit son porte-parole dans une déclaration.

« Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées. Il appelle de nouveau les pays touchés par Boko Haram à s’attaquer, de manière globale et intégrée, aux causes profondes de ce fléau », ajoute la déclaration.

Il « réitère sa solidarité avec le peuple tchadien et renouvelle le soutien des Nations Unies au Gouvernement du Tchad dans sa lutte contre le terrorisme, qui doit être fondée sur le plein respect du droit international humanitaire, des droits de l’homme et des réfugiés ».

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...