OIT/Emploi : légère amélioration pour les jeunes , mais toujours 73 millions de chômeurs (Rediffusion)

Écouter /

Des jeunes à Hargeisa : l'image de ces jeunes somaliens, trouver un emploi décent relève encore du parcours du combattant (Photo IRIN/A. Leversby).

Malgré une légère amélioration durant la période 2012-2014, le taux de chômage des jeunes dans le monde demeure bien supérieur à ce qu'il était avant la crise. C’est ce que note un rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT).  En effet, le taux mondial de chômage des jeunes s'est stabilisé à 13% après une hausse rapide entre 2007 et 2010, mais est encore bien au-dessus du niveau de 11,7% avant la crise. Et pour des millions de jeunes dans le monde, trouver un emploi décent relève encore du parcours du combattant.

Dans le détail, 73,3 millions de jeunes chômeurs sont comptabilisés pour 2014: soit 3,3 millions de moins que les 76,6 millions au plus fort de la crise en 2009, mais 300.000 de plus qu'en 2012.

Ce rapport, intitulé « 2015 Tendances mondiales de l'emploi des jeunes », note que le taux de chômage a diminué depuis 2012 en Europe, en Amérique latine et dans les Caraïbes et en Afrique sub-saharienne.

En revanche, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord continuent d'enregistrer le taux de chômage des jeunes le plus élevé au monde. Avec 28,2% pour le Moyen-Orient et 30,5% pour l'Afrique du Nord, ces régions continuent d'enregistrer de loin les taux de chômage des jeunes entre 15 et 24 ans les plus hauts, souligne le rapport.

Le rapport met aussi en exergue un écart persistant entre les sexes, le taux d'activité des jeunes femmes étant nettement inférieur à celui des jeunes hommes dans la plupart des régions. Les filles sont plus exposées que les garçons avec un taux de chômage de 13,6% contre 12,6%.

Face à cette situation, l’OIT note qu’il est temps d’investir dans les compétences et la création d’emplois de qualité. L’évolution rapide des technologies, des formes de travail et des relations d’emploi, ainsi que les nouveaux types de start-ups, requièrent une adaptation constante aux nouvelles conditions du marché du travail pour régler les problèmes d’inadéquation des compétences, indique le rapport. Selon l’étude, offrir aux jeunes la meilleure chance d’accéder à un emploi décent implique d’investir dans l’éducation et la formation de la meilleure qualité possible, en dotant les jeunes des compétences qui correspondent aux exigences du marché du travail, en leur donnant accès à la protection sociale et à des services de base quel que soit leur type de contrat, ainsi qu’en harmonisant les règles du jeu afin que tous les jeunes qui ont de l’ambition puissent obtenir un emploi productif quels que soient leur sexe, leur niveau de revenu ou leurs origines socio-économiques.

L'OIT prévoit un taux mondial de 13,1% pour 2016, avec une légère détérioration dans certains pays émergents comme le Brésil et la Chine ainsi qu'en Europe de l'Est et au Moyen-Orient.

(Extrait sonore : Azita Berar Awad, Directrice du Département des politiques de l'emploi de l'OIT ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...