Maladies d’origine alimentaire : près d’un tiers des décès surviennent chez les enfants de moins de 5 ans

Écouter /

Une jeune fille prépare des samosas dans un marché de Mogaishu, en Somalie. Photo: ONU/Tobin Jones

Chaque année, une personne sur dix tombe malade après avoir consommé des aliments contaminés et 420.000 en meurent, dont près d’un tiers sont des enfants de moins de cinq ans.

C'est ce qu'indique un nouveau rapport de l'OMS intitulé Estimation de l’impact mondial des maladies d’origine alimentaire. Fruit de dix ans de travaux, c'est le document plus complet à ce jour à traiter de ce sujet.

Selon l'OMS, les maladies diarrhéiques sont responsables de plus de la moitié de la charge mondiale des maladies d’origine alimentaire, avec 550 millions de malades et 230.000 décès par an. Les enfants y sont particulièrement sensibles, avec 220 millions de malades et 96.000 décès par an.

La diarrhée est souvent due à la consommation de viande crue ou mal cuite, d’œufs, de produits frais et de produits laitiers contaminés par le norovirus, Campylobacter, les Salmonelles non typhiques et E. coli entéropathogène.

Les maladies d’origine alimentaire sont également liées à la fièvre typhoïde, l’hépatite A, le ver solitaire Taenia solium et les aflatoxines produites par de la moisissure sur les céréales conservées dans de mauvaises conditions.

Le risque des maladies d’origine alimentaire est plus sévère dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, où il souvent s’associe à la préparation de la nourriture avec de l’eau insalubre, à de mauvaises conditions de conservation et à une insuffisance de la législation sur la sécurité sanitaire des aliments.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Femmes et enfants, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...