L’ONU appelle à donner à chacun un accès à des services de santé abordables

Écouter /

Une volontaire d'un centre de santé discute avec une femme enceinte devant chez elle au Népal. Photo UNICEF/Chandra Shekhar Karki

A l’occasion de la Journée de la couverture de santé universelle qui est célébrée le 12 décembre, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a rappelé que des millions de personnes sont chaque année condamnées ou vouées à la pauvreté par le coût des soins de santé.

Adopté par les dirigeants du monde en septembre dernier, le Programme de développement durable à l’horizon 2030 envisage la couverture sanitaire universelle et d’autres mesures importantes tendant à permettre à l’enfant d’atteindre l’âge adulte, à la mère de survivre à l’accouchement et à tout pays de se donner les moyens de lutter contre toutes maladies infectieuses et non contagieuses, a-t-il rappelé.

 

En septembre, le chef de l’ONU a lancé la Stratégie mondiale en faveur de la santé de la mère, de l’enfant et de l’adolescent qui, avec l’initiative ‘Chaque femme, chaque enfant’, a pour objectif d’éliminer les décès évitables chez ces personnes et de garantir le bien être de chacun en aidant les pays à offrir à tous des soins de santé de qualité et d’un coût abordable.

 

Selon Ban Ki-moon au moins 400 millions de personnes privées d’accès à des services de santé essentiels. Chaque année, des millions de personnes sont condamnées ou vouées à la pauvreté par le coût des soins de santé.

 

Le chef de l’ONU a noté des progrès un peu partout dans le monde mais, selon lui, il faut consentir des investissements substantiels, propres à rapporter d’énormes dividendes sous la forme d’individus bien portants, d’une meilleure cohésion sociale et d’une plus grande prospérité.

 

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

 

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...